𝗖𝗢𝗠𝗠𝗘𝗡𝗧 𝗣𝗥𝗘𝗡𝗗𝗥𝗘 𝗦𝗢𝗜𝗡 𝗗𝗘 𝗦𝗔 𝗙𝗟𝗢𝗥𝗘 𝗩𝗔𝗚𝗜𝗡𝗔𝗟𝗘 ? 🌸

À l’instar du microbiote intestinal, il existe le microbiote vaginal et il joue un rôle tout aussi important. Alors comment trouver le bon équilibre pour prendre soin de sa flore vaginale ?

L’équilibre de la flore vaginale

La flore vaginale est un ensemble de micro-organismes composé de bactéries, présentes naturellement dans le vagin. Bien que cela puisse paraître paradoxal, les bactéries qui composent la flore vaginale et tapissent d’un microfilm la muqueuse utérine sont utiles et protègent le vagin.

La flore vaginale est constituée de plusieurs bactéries dont un type particulier appelé lactobacilles.

Ces différentes bactéries jouent le rôle de barrières protectrices empêchant les germes pathogènes de pénétrer dans le vagin ou de se manifester sous leur forme pathogène. Elles protègent notamment des mycoses ou des infections.

Pour préserver une flore vaginale saine, celle-ci doit constamment maintenir en équilibre la présence dans le vagin de bactéries saines et de bactéries pathogènes.

Les bactéries saines, présentes naturellement dans le vagin, fabriquent de l’acide lactique nécessaire pour conserver un pH vaginal stable et du peroxyde d’hydrogène, impératif pour combattre la venue des microbes non désirés.
Les bactéries pathogènes, présentes en plus faible proportion, se développent surtout quand le pH vaginal est perturbé.

Les facteurs de déséquilibre de la flore vaginale

La flore vaginale est très fragile. Il est difficile d’en maintenir l’équilibre. Plusieurs facteurs peuvent affecter cet équilibre naturel. Ceux-ci peuvent être classés en trois catégories :

Facteurs hormonaux
Des changements hormonaux surviennent durant certaines périodes de la vie d’une femme, notamment pendant les menstruations, la grossesse ou à la ménopause, ce qui peut perturber la flore vaginale.


Facteurs médicamenteux
Certains médicaments peuvent diminuer la barrière protectrice présente dans le vagin : notamment la prise d’antibiotiques ou d’ovules gynécologiques.


Facteurs quotidiens
Le vagin est sujet à des perturbations quotidiennes causées par :

  • les relations sexuelles (la présence des spermatozoïdes dans le vagin a tendance à diminuer l’acidité du vagin) ;
  • le port de préservatifs ;
  • le tabac ;
  • la fréquentation de piscines et saunas ;
  • le stress et la fatigue ;
  • les sous-vêtements synthétiques ou moulants ;
  • les savons ou gels douches classiques et parfumés ;
  • les douches vaginales ;
  • l’hygiène intime insuffisante ou trop fréquente ;
  • le stérilet ;
    Ces différents facteurs favorisent le développement de bactéries nuisibles pour votre flore vaginale.

Par la suite, elles peuvent mener à des infections vaginales comme des mycoses, une vaginose ou encore des irritations, des démangeaisons, des pertes anormales, etc.

Comment protéger la flore vaginale ?

Les perturbations possibles de la flore vaginale sont nombreuses. Pour protéger son équilibre, il est nécessaire d’avoir une hygiène intime adéquate. Pour en savoir plus, consultez notre article sur l’hygiène intime et nos conseils pour une bonne hygiène intime.

Si vous avez des questions ou des doutes ou si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou gynécologue.🌸

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.